L’ECOLE DES MÉMOIRES – Un lieu pour partager les mémoires (Journal Sud-Ouest 03 janvier 2017) L’ECOLE DES MÉMOIRES – Un lieu pour partager les mémoires (Journal Sud-Ouest 03 janvier 2017)

C’est un combat de longue haleine que celui de l’association Mémoires & Partages: promouvoir et faire connaître le travail de mémoire autour du passé colonial français. Bien connue pour ses actions de sensibilisation et son implication dans la vie politique locale, l’association s’embarque dans un nouveau projet: construire une « école des mémoires ». Un nouvel espace dédié à la mémoire devrait donc voir le jour à Bordeaux.

Rwanda et la Shoah

Le projet est le fruit de deux ans de discussions et de travaux entre Axelle Balguerie et Pierre de Bethmann, descendants de familles esclavagistes, et Karfa Diallo, autour de leurs histoires respectives. « Les mémoires peuvent se partager », constate ainsi le militant associatif. Récompensé de la « Calebasse de l’excellence de l’intégration de la diaspora » lors de la visite du président sénégalais Macky Sall, en France, Karfa Diallo se mobilise pour une situation mémorielle apaisée.

Se souvenir, oui, mais surtout « déconstruire les discours colonialistes ». L’objectif? Eduquer et donner du sens à un passé tourmenté. Persuadé que seul le dialogue peut permettre d’avancer, il rêve cette école comme un lieu d’échange. « Il y aurait des spécialistes de la question mémorielle mais aussi des éducateurs, pour que les jeunes en crise identitaire puissent y trouver leur compte. »

Si son militantisme concerne d’abord l’Afrique, il ne veut pas qu’une mémoire en supplante une autre. « J’aimerais ouvrir cet espace à d’autres mémoires: celle du Rwanda, celle de la Shoah… »

Une vision à long terme

Le projet n’aboutira pas avant plusieurs années et l’association ne s’est pas arrêtée sur le lieu où s’implantera son projet. « Nous souhaitons investir un bâtiment déjà existant, de préférence sur la rive droite », précise Karfa Diallo. Et si c’est sur la rive gauche, qu’importe dit-il, tant que le lieu « a trait avec l’histoire fluviale de Bordeaux ».

Mémoires & Partages se réserve du temps mais se fixe aussi des objectifs. « Nous pensons présenter le projet final courant mai« , annonce son directeur. L’association se donne ensuite « un à deux ans » pour réunir des fonds et amorcer les travaux.

CLÉMENT POURE

gironde@sudouest.com

Patrick Carl

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :