BORDEAUX DOIT ETRE EXEMPLAIRE – Matthieu Rouveyre écrit à Alain Juppé BORDEAUX DOIT ETRE EXEMPLAIRE – Matthieu Rouveyre écrit à Alain Juppé

RUES DE NÉGRIERS – Le Vice-président de la Gironde a réagi à notre sollicitation.

Par courrier reçu le 19 février, Matthieu Rouveyre a répondu à l’invitation que Mémoires & Partages a adressé aux conseillers municipaux de Bordeaux.

Selon Karfa Sira Diallo, fondateur et directeur de Mémoires & Partages, « ce soutien du conseiller municipal socialiste vient attester de la prise de conscience grandissante, au sein de la population Bordelaise, de l’insuffisance de la prise en charge de la mémoire de l’esclavage. En insistant sur la responsabilité de la ville d’être exemplaire, Matthieu Rouveyre n’oeuvre pas seulement pour Bordeaux mais, au-delà, indique les chemins possibles d’un travail démocratique et citoyen de dialogue et de partage auquel il souhaite être associé. Par ma voix, Mémoires & Partages lui exprime tout son respect et ses remerciements. »

Matthieu ROUVEYRE,  Vice-président du Conseil départemental chargé de la Citoyenneté, de la relation avec les usagers, de la communication et des accès numériques. Conseiller départemental de la Gironde. Conseiller Municipal de Bordeaux

Bordeaux, 19 février 2018

MONSIEUR ALAIN JUPPE

MAIRE DE BORDEAUX

HOTEL DE VILLE , PLACE PEY BERLAND, 33000 BORDEAUX

Monsieur le Maire,

Alors que nous apprêtons à célébrer le dix-septième anniversaire de La Loi du 10 mai 2001 tendant à la reconnaissance de la traite et de l’esclavage en tant que crime contre l’humanité, et que Bordeaux a vu se multiplier les initiatives afin de perpétuer cette mémoire, des rues, des places, différents établissement portent encore le nom de personnages qui ont pris part à la traite négrière et donc à l’esclavagisme.

Aussi, nous ne pouvons qu’être sensibles à l’appel lancé par l’association Mémoires & Partages, et à la campagne #expliquetaruedenégrier, qu’elle mène. Pour ma part, je souhaite que notre Ville de Bordeaux dont la presse parle souvent de l’attractivité, soit exemplaire en la matière, et qu’à ce titre, elle engage une véritable réflexion en la matière, à l’instar de New York qui a ; récemment, formé une commission pour recenser et évaluer les actions à suivre.

Nous pourrions imaginer, par exemple, la mise en place de panneaux explicatifs, permettant d’appréhender toute la complexité de ces personnages, mais aussi d’inscrire dans le temps, et dans l’espace public – lieu premier de démocratie – cette page de notre Histoire. La signalétique urbaine retrouverait alors plus de sens et d’humanité.

Ainsi, la mémoire des victimes pourrait être honorée dans notre vie de tous les jours, sans avoir à attendre les commémorations du 10 mai ou les expositions. Plus largement, il s’agit d’un véritable travail mémoriel auquel je souhaiterais être associé.

Je vous remercie de l’attention que vous voudrez bien accorder à ma demande, et, vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de ma haute considération.


La Ville de Nantes vient d’annoncer sa décision d’édifier des panneaux sur les rues de négriers. 


*VOUS VOULEZ  PARTICIPER?

Si vous voulez participer, à la campagne, copier et envoyer le courrier ci-dessous, par mail ou papier, à votre maire.

LETTRE TYPE PLAIDOYER POUR UNE SIGNALÉTIQUE RESPECTUEUSE DES DROITS HUMAINS

(……………….………ville……………….…….), le …/……./ 2018.

Madame la maire / Monsieur le maire,

OBJET: Plaidoyer pour des panneaux explicatifs sur les rues de négriers et d’esclavagistes

Comme l’a reconnu à l’unanimité la loi du 10 mai 2001, l’esclavage et la traite des noirs étaient et restent des crimes contre l’Humanité. Pourtant, dans notre ville de …………, qui a pourtant mis en place de nombreuses actions pédagogiques autour de cette mémoire, les autorités laissent malgré tout persister des honneurs rendus aux négriers sous forme de nom de rues, de places et d’établissements.

Sensibilisé sur cette question par la campagne #expliquetaruedenégrier de l’association Mémoires & Partages, je m’adresse à vous pour demander que la ville se saisisse de cette problématique, et qu’un débat public soit ouvert sur ces honneurs générateurs de haine et de souffrances. Récemment la ville de New York a formé une commission pour les recenser et évaluer les actions à suivre.

Pour ma part, la moindre des réparations que l’on puisse exiger pour les victimes serait l’ajout, à des lieux bien choisis, de quelques plaques explicatives dans ces rues, pour rappeler la complexité de ces personnages éponymes. En effet, si ceux-ci ont souvent joué un rôle important pour la cité, raison pour laquelle ils passent à la postérité, ce sont également des criminels au regard de l’Humanité. Pourquoi dès lors ne pas profiter de cette occasion pour raconter cette histoire complexe et terrible ?

De plus, les livres et les musées, malgré leur nécessité, peuvent donner l’impression d’enfermer la mémoire des victimes l’esclavage, quand celle de leurs bourreaux s’affichent à jamais sur l’espace public, lieu de partage démocratique par excellence. Ce déséquilibre mémoriel, alors même qu’à titre de comparaison les rues Pétain sont toutes débaptisées, engendre des frustrations sur lesquelles certains n’hésiteront pas à jouer pour chercher à radicaliser des individus.

Aussi, pour que la mémoire des victimes puisse être vraiment honorée dans le quotidien de tous, sans avoir à attendre les commémorations du 10 mai ou les expositions, je souhaite que la mairie s’engage dans une démarche courageuse de mise à disposition visible d’explications concernant les aspects sombres (et plus uniquement les qualités) de certaines personnalités honorées sur l’espace public, afin que la signalétique urbaine retrouve plus de sens et d’humanité.

Vous remerciant de l’attention que vous voudrez bien accorder à ma demande, je vous prie d’agréer, Madame la maire / Monsieur le maire, l’expression de ma haute considération.

#blackhistorymonthbordeaux #blackhistorymonth #BHMBx #bordeaux #memoiresetpartages #expliquetaruedenegrier #karfadiallo #alainjuppe #blackpanther #esclavage #traitedesnoirs #ruedenegriers #nantes #larochelle #lehavre #taubira #loicprudhomme #matthieurouveyre #pierrehurmic

Patrick Carl

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :