MANDELA – L’avocat Bordelais qui lui a remis le prix Ludovic Trarieux parle… MANDELA – L’avocat Bordelais qui lui a remis le prix Ludovic Trarieux parle…

INTERVIEW VIDÉO- Me Bertrand Favreau a 38 ans lorsqu’il préside la remise du prix Ludovic Trarieux à Nelson Mandela en 1985.

Né à Bordeaux en 1947 et bâtonnier de l’ordre des avocats de 1984 à 1985, Me Bertrand Favreau va impulser une dynamique nouvelle à la congrégation de juristes d’une ville dont la réputation notabiliaire de prudence et de neutralité n’est plus à faire.

Face au cauchemar de la haine et du racisme et pour une certaine idée du droit et de la justice, l’avocat Favreau crée le prix Ludovic Trarieux et, en 1985, fait de Nelson Mandela le premier récipiendaire de cette nomination.

Dans le cadre du Centenaire Nelson Mandela, dont il a accepté d’être le parrain, nous sommes allés à sa rencontre pour comprendre les raisons de cet engagement.

Me Bertrand Favreau est l’un des grands témoins de la plaidoirie contre le racisme que nous organisons le dimanche 4 novembre à Darwin.

Nelson Mandela, premier lauréat du Prix en 1985

Le 27 février 1984, sous l’impulsion du Bâtonnier Bertrand Favreau, a été créé à Bordeaux le Prix International des Droits de l’Homme Ludovic-Trarieux  » en mémoire de Ludovic TRARIEUX, avocat qui, en 1898, en plein cœur de l’affaire Dreyfus, en France, fonda la  » Ligue française pour la défense des Droits de l’Homme et du Citoyen « , qui est à l’origine de toutes les ligues créées depuis dans le monde.

Le lauréat est ainsi un avocat qui a, au cours des deux années qui précèdent le vote du Jury, « illustré par son œuvre, son activité ou ses souffrances, la défense du respect des droits de l’Homme, des droits de la défense, la suprématie du droit, la lutte contre les racismes et l’intolérance sous toutes leurs formes », après consultation des grandes associations humanitaires.

Le premier Prix LUDOVIC TRARIEUX a été attribué le 29 mars 1985 à Nelson MANDELA, alors alors qu’il était emprisonné depuis vingt-trois ans en Afrique du Sud et remis officiellement à sa fille, Zenani Mandela Dlamini, le 27 avril 1985. Le 11 février 1990, Nelson MANDELA était libéré.

Patrick Carl

Or

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *