11 NOVEMBRE – De la Gironde au Rhône, une mémoire croisée de la contribution des tirailleurs 11 NOVEMBRE – De la Gironde au Rhône, une mémoire croisée de la contribution des tirailleurs

REPORTAGE PHOTOS &  ARTICLES – Les 10 et 11 novembre, Bordeaux et Lyon, ont été le cadre de débats autour de la contribution des tirailleurs des colonies.

Mémoires & Partages s’est associée aux célébrations de l’Armistice du 11 novembre coïncidant avec la clôture du cycle du centenaire de la grande guerre.

A BORDEAUX, Mémoires & Partages a pris l’initiative d’une journée d’hommage qui s’est déroulée le samedi 10 novembre au cimetière des Pins Francs du quartier Caudéran où reposent des centaines de soldats des colonies (Algériens, Indochinois, Malgaches, Sénégalais, Marocains et Tunisiens).

Sous une pluie drue,  battante, les autorités bordelaises, en présence d’une assistance motivée, ont rendu hommage aux soldats des colonies enterrés à Bordeaux.
Mémoires et Partages remercie le préfet de la Gironde, les valeureux porte-drapeaux, les députés Catherine Fabre et Loïc Prud’homme, le Consul général du Sénégal, Vincent Feltesse, représentant du Conseil régional, Nicolas Ong, du comité Franco-Vietnamien et les services techniques de la ville de Bordeaux.


Cc photos Sylvie Duvigneau.

A LYON, le collectif AFRICA 50, en partenariat avec le Grand-Lyon et la mairie de Chasseley, a organisé une journée d’hommage aux 196 tirailleurs sénégalais qui reposent au Tata sénégalais de Chasselay.

L’exposition FRERES D’AME était l’invité des célébrations et Karfa Sira Diallo y a co-animé,avec le professeur Claude Prudhomme, une conférence sur le thème « Partages des mémoires et construction d’une mémoire commune ». L’exposition est présentée du 12 au 16 novembre au collège du Tonkin à  Villeurbanne.

Voir l’article: http://echosdafrique.net/chasselay-2016-hommages-rendus-ce-11-novembre-aux-tirailleurs-africains-morts-heroiquement-a-la-bataille-de-chasselay-pour-la-defense-de-lyon-contre-lavancee-des-troupes-allemandes/

 

Patrick Carl

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :