RUES DE NÉGRIERS – Des élèves bordelais rebaptisent deux rues RUES DE NÉGRIERS – Des élèves bordelais rebaptisent deux rues

28 MAI – Dans le cadre d’un projet de création artistique transdisciplinaire, les élèves du Collège Goya ont été accompagnés par Mémoires & Partages dans une visite guidée « Bordeaux Nègre » sur les traces de l’esclavage.

Le parcours « Quartiers de sucre » les a plongés dans l’histoire des raffineries de sucre du quartier Ste-Croix.

L’étape à l’angle des rues Broca et Gradis a permis aux élèves de comprendre l’importance de la signalétique urbaine et les valeurs qu’elle transmet.

MosheePêcheSilverMémilo et leurs camarades de 4ème B du Collège Goya ont décidé, en accord avec leur enseignante d’Histoire et l’établissement, de s’engager pour une justice mémorielle.

Le Mardi 28 mai à 15h30, la plaque explicative qu’ils ont réalisée sera dévoilée à l’angle des rues Broca & Gradis

L’artiste Emmanuelle Samson explique le sens de ce travail pédagogique : « Les élèves donnent chacun une part d’eux-mêmes pour alimenter à la fois le portrait et à la fois les actions de leurs “muses”. Ce qui m’intéresse c’est, d’une part, que les enfants parlent d’eux et s’expriment à travers un personnage imaginaire qu’ils s’approprient et, d’autre part, de faire se croiser autant que possible la fiction et la réalité. J’avais envie en plus de travailler sur le quartier st-Michel. Leur professeure d’histoire, a proposé diverses sorties au cours desquelles nos “muses” (qui sont – dans notre imaginaire- les nouveaux élèves de la classe) ont interagi avec le monde réel. C’est à dire que le jour où nous avons visité st-Michel avec toi, étaient aussi avec nous, Moshee, Pêche, Silver et Mémilo. Et ce sont eux, avec les élèves de leur classe, 4ème b, qui ont écrit et proposé un texte pour l’intersection des 2 rues. »

Mémoires & Partages travaille depuis 21 ans sur la mémoire de l’esclavage en France et au Sénégal. L’association organise régulièrement des événements soutenus par l’Etat et les collectivités locales. Depuis 2009, elle a engagé un projet autour de la signalétique urbaine des anciens ports négriers français Nantes, Bordeaux, La Rochelle et le Havre. Depuis 2012, elle propose quatre parcours mémoire sur les traces de l’histoire de l’esclavage à Bordeaux.

Patrick Carl

  • jacou33

    27 mai 2019 #1 Author

    Voici une action qui me va droit au coeur.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :