UNESCO – « Sur les pas de Modeste Testas » Cérémonie-Conférence publique, 23 août UNESCO – « Sur les pas de Modeste Testas » Cérémonie-Conférence publique, 23 août

BORDEAUX – Pour célébrer la seule révolution du 18e siècle qui a libéré les « esclaves », l‘Unesco a fait du 23 août la journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition.

Une statue de Modeste Testas, ancienne « esclave » de propriétaires bordelais d’une plantation à Saint-Domingue, a été inaugurée le 10 mai dernier sur les quais des Chartrons.

« Sur les pas de Modeste Testas » est une cérémonie-conférence à ciel ouvert qui marquera cette journée de l’Unesco et rappellera les combats pour la liberté d’hier et d’aujourd’hui des africains et de leurs descendants.

Cette statue est le résultat de l’engagement des associations bordelaises qui, depuis 20 ans, exigent une juste mémoire de l’esclavage colonial dans le premier port colonial français.

Cependant, elle n’échappe nullement à la critique d’une vision édulcorée de l’esclavage. La réalité qu’elle célèbre étant celle des « esclaves de maison » ou « affranchis », une minorité, qui ne saurait rendre compte, avec justesse, de la condition de la majorité des captifs africains.

La nouvelle visibilité de l’esclavage sur l’espace public bordelais, conquise sur l’amnésie et le mépris, doit, néanmoins, ouvrir le chemin de la pédagogie et de la transmission des enseignements d’une histoire qui continue de générer des exclusions et des inégalités.

Pour saluer le geste premier des haïtiens pour la liberté, remettre dans son contexte la statue de Modeste Testas et expliquer le sens de ce travail de mémoire, nous convions le public à cette cérémonie-conférence.

👉🏾 Rendez-vous le vendredi 23 aout à 18h au pied de la statue, en face de la Bourse Maritime (quais des Chartrons)

Un pique-nique sera proposé aux participants qui le désirent!

Patrick Carl

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :