FREEDOM IN BORDEAUX- Les Afro- Américains débarquent avec le jazz FREEDOM IN BORDEAUX- Les Afro- Américains débarquent avec le jazz

Du 5 au 20 mai, en partenariat avec la ville de Bordeaux et le soutien de La Nouvelle Aquitaine, le Département de la Gironde.

La ville de Bordeaux va célébrer, autour du 10 mai,  la 12ème Edition de la Journée Nationale de commémoration de l’abolition et des résistances contre l’esclavage.

2017 correspond aussi au centenaire du débarquement des américains à Bordeaux. En 1917 prés de 100 000 américains arrivent à Bordeaux pour participer à la 1ère guerre mondiale. Avec eux prés de 20 000 soldats noirs, ces fameux « labour bataillons » qui construiraient l’extension du port de Bordeaux mais surtout arrivent avec leur culture notamment le Jazz. « L’un des tout premiers concerts de jazz identifiés » se déroule à Bordeaux selon l’historien Pascal Blanchard (Bordeaux, Porte des Outres Mers, 2006).

L’association internationale Mémoires & Partages propose de réfléchir sur les héritages musicaux de cette présence en lien avec l’histoire de l’esclavage.

Déportés sans aucun instrument, les africains-américains ont du fouiller dans leur mémoire, y trouver des traces et exprimer ses restes d’Afrique en créant des formes nouvelles assumant et surtout dépassant les rythmes, langues et instruments glanés le long de leur quête.

Moyens d’affirmation de l’identité et de dépassement de la condition misérable des populations pauvres noires, ces musiques vont très vite profiter de l’évolution technologique et commerciale pour envahir les grandes villes.

En effet, les musiques contemporaines émergent vers la fin du 19ème siècle, fortement inspirées par le désir de liberté des populations afro-américaines mais aussi par les instruments traditionnels apportés d’Europe ou encore trouvés dans les Caraïbes. A la racine du blues et du gospel, les negro-spirituals émergent dés le 17ème siècle dans les champs de coton du Mississipi. A l’aube du 20ème siècle, se fusionnant avec d’autres musiques populaires, le blues donnera naissance au jazz et au country.

La première guerre mondiale accélère la mondialisation d’une musique qui débarque en Europe en 1917 dans le sillage des troupes américaines. Les troupes américaines déclenchent l’engouement du public. Une vogue soudaine et déferlante pour les spectacles et le gout du jazz s’empare des bordelais. Symbole d’un autre mode de vie et porté par des noirs-américains qui sont font l’objet d’une grande curiosité, le jazz est perçu comme le fruit défendu de la liberté et de la paix.

Les concerts au Café Anglais (Allées Tourny) deviennent rapidement un rendez-vous incontournable pour de nombreux bordelais. Tenus par certains soldats américains, ils connaîtront leur point d’orgue avec le premier concert de jazz que les bordelais pourront entendre par le 808e régiment Stevedore et par les concerts du lieutenant afro-américain James Reese Europe, véritable ambassadeur du jazz en France.*

Karfa Sira Diallo, fondateur- directeur de Mémoires & Partages


 

 

PROGRAMME DE FREEDOM IN BORDEAUX

En partenariat avec Action Jazz, La Grande Poste, La Petite Martinique, Urban Souls, le Cinéma Utopia et les Restos Régents.

Vendredi 5 mai à 18h : PROJECTION-DEBAT au Cinéma Utopia

«Citoyens Bois d’ébène» avec Dr Emmanuel Gordien, directeur du centre de généalogie du CM98

9 au 20 mai EXPOSITION à La Grande Poste (7, rue du Palais Gallien)
« L’énigme du Triangle noir » de Joel Biron-Casimirius – Vernissage le 11 mai à 19h 30

Mercredi 10 mai

17h: CEREMONIE OFFICIELLE, Quais des Chartrons

 19h- « DIALOGUE DES MÉMOIRES: POUR QUOI FAIRE? »

Table-ronde au Café Auguste (Place de la Victoire)

Avec Julie Druillet, Randolph Voyard, Axelle Balguerie et Karfa Sira Diallo

Vendredi 12 mai à 19h : DÎNER DE LA LIBERTÉ au Régent République (50 Rue du Maréchal Joffre) –
« Jazz en Créolité » par Bernard Lubat
PAF: 20€* – Résa par formulaire sur www.memoiresetpartages.com – ou par SMS: 06 35 49 80 79

 Dimanche 14 mai à 10h : VISITE-GUIDEE « le Bordeaux Nègre » 

devant l’Ecole de la Magistrature- memoires.partages@gmail.com

Vendredi 19 mai: FREEDOM IN BORDEAUX à La Grande Poste (7, rue du Palais Gallien)
19h – CONFÉRENCE « Aux sources du Jazz » Philippe Méziat Entrée libre
21h – CONCERT « Bordeaux Jazz All Stars »- PAF/ 10€
Monique Thomas, Laurent Agnès, Sebastien « Iep » Arruti , Alex Golino, Shekinah Rodz, Francis Fontès, Olivier Gatto, Roger Biwandu
MIX GLOBAL GROOVE par Jacques de Kalakuta

Patrick Carl

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Or

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *