Sil le travail de mémoire nous semble plus pertinent que le devoir de mémoire, c’est que l’éducation populaire à la mémoire partagée, si elle ne dédaigne pas l’action militante pour corriger les injustices, doit  aussi s’appuyer sur une solide documentation scientifique des phénomènes historiques. Ces expositions documentaires ont été réalisées dans le cadre de commandes publiques ou d’événements organisés par Mémoires & Partages. Elles sont disponibles à la location sur demande.

 

« ON A TOUS EN NOUS QUELQUE CHOSE DE MADIBA »

Centenaire Nelson Mandela, 17 septembre – 15 décembre 2018

L’exposition «On a tous en nous quelque chose de Mandela» met en avant la figure de Nelson Mandela à travers son impact dans la culture mondiale tout en interrogeant les problématiques contemporaines de son héritage.

Conçue par l’équipe de Mémoires & Partages, l’exposition pédagogique et itinérante, est composée de 10 panneaux, chaque panneau abordant une facette de l’œuvre de Mandela. Il s’agit de suivre le parcours de Nelson Mandela à travers son influence dans la mondialisation des valeurs progressistes au 20e et au 21e siècle.

L’événement se tient  d’abord dans plusieurs villes de la métropole Bordelaise (7 villes ciblées en raison de leur participation au combat de Nelson Mandela), dans le monde scolaire et, bien entendu, dans les territoires où s’exerce tout particulièrement la politique de la ville.

Pour compléter ce programme, l’itinérance de l’exposition s’accompagnera de conférences, de visites-guidées, de débats et autres rencontres avec le public, de projections ainsi que d’actions pédagogiques qui sont programmées du 17 septembre au 15 décembre.

Inauguration de l’expo, 18 septembre à 19h à la piscine intercommunale « Nelson Mandela » de Bassens Carbon Blanc


LE MÉMORIAL DES TIRAILLEURS NAUFRAGES

Du 12 au 30 janvier 2018, l’exposition « Mémorial des tirailleurs Naufragés » est présentée dans le Hall de l’Hotel de Région Nouvelle-Aquitaine.

Le 12 janvier 1920, le paquebot Afrique fait naufrage au large de la Nouvelle Aquitaine. La plus grande catastrophe maritime de France emporte presque 600 passagers. A l’occasion des manifestations célébrant le Centenaire de la première guerre mondiale, l’association Mémoires & Partages, avec le soutien de plusieurs partenaires institutionnels et associatifs,  présente une Exposition documentaire itinérante « Le Mémorial des Tirailleurs Naufragés ». 

98 ans après le naufrage, cette exposition veut rendre visible la réalité du plus grand fait divers de l’histoire de France, la situation coloniale qui l’a permis, faire revivre ses victimes dans leur diversité, retrouver la mémoire de ses tirailleurs sénégalais  dont le sacrifice ignoré, dans ce drame, donne à cette catastrophe une dimension particulière.

Inaugurée par le président de la Région Aquitaine, Alain Rousset, le 12 janvier 2018: https://www.nouvelle-aquitaine.fr/communiques-presse/12-au-30-janvier-2018-bordeaux-memorial-tirailleurs-naufrages-98-ans-plus-tard-region-nouvelle.html


SENGHOR, L’AFRICAIN UNIVERSEL

Du 10 au 25 novembre 2017, cette exposition exceptionnelle est présentée dans le cadre de l’hommage à Léopold Sédar Senghor que la vile de Saint-Médard en Jalles lui rend.

Notre exposition a tenté de faciliter l’accès à ce langage par la description, non seulement de son parcours exceptionnel mais surtout du contexte social, familial intellectuel et politique dans lequel il a évolué. Présenter Léopold Sédar Senghor éclaire aussi bien notre compréhension de l’Afrique des indépendances et de ses dirigeants que l’histoire intellectuelle et littéraire de la France et de l’Afrique. Son expérience personnelle, son œuvre politique, sa poésie et les effets de son idéologie politique sur la construction des Etats d’Afrique dans leurs liens avec la France permettent une réflexion approfondie sur le contexte plus large de son œuvre, sa contribution à la littérature noire et sur son importance comme dirigeant d’un peuple colonisé cherchant à définir de nouveaux rapports avec un Occident dominateur. Exposition de 15 panneaux réalisée par Karfa Sira Diallo. En partenariat avec la ville de Saint-Médard en Jalles dans le cadre de la Quinzaine de l’Egalité de Bordeaux.


TRIANGLE DORE, UNE HISTOIRE DE L’ESCLAVAGE

Du 3 au 14 octobre 2016 dans le Hall de Bordeaux Métropole.

Alain Juppé, Président de Bordeaux Métropole en présence de Patrick Serres, Président de l’Association Mémoires & partages et Karfa Sira Diallo, Commissaire de l’exposition, ont le plaisir de vous convier à la présentation de l’exposition TRIANGLE DORE, le mardi 11 octobre 2016 à 13h,  Hôtel de Bordeaux Métropole

Cette exposition inédite sur l’histoire et la mémoire de l’esclavage à Bordeaux  a été produite par Mémoires & Partages dans le cadre de la 18ème Edition du Mémorial de la traite des noirs (3 au 27 mai 2016). « Comment sortir des mémoires closes pour que cette barrière n’entraîne plus ni stigmatisation, ni radicalisation, ni domination ni perpétuation des inégalités sociales, économiques et politiques ?  Comment développer une culture de mémoires partagées, ouvertes, inclusives et collaboratives? Valoriser la mémoire de l’esclavage. C’est l’ambition de Triangle doré. Dans une approche globale et transversale, partir des origines de la mondialisation des échanges et des peuples pour insuffler un regard discursif et critique sur la mémoire de l’esclavage. Donner à la jeunesse des moyens pour assumer la nécessaire vigilance citoyenne sur les formes contemporaines de la haine tout autant que des raisons d’espérer et de s’engager pour un avenir de Liberté, d’Egalité et de Fraternité. » Karfa Sira Diallo, commissaire de l’exposition.

Une exposition de 21 panneaux, disponible pour les établissements scolaires et collectivités. En partenariat avec la Mairie de Bordeaux, dans le cadre de la 3eme Quinzaine de l’Egalité, de la diversité et de la citoyenneté (26 septembre au 15 octobre 2016).


BORD’AFRICA, LES DESCENDANTS

Expo Alin

Lauréate de la Ville de Bordeaux, dans le cadre de la Quinzaine de l’Egalité de la Ville de Bordeaux en Novembre 2015, l’expo Bord’Africa, les descendants, est la première phase d’un projet anthropologique et social sur les héritages africains de Bordeaux.

Conçue par Mémoires & Partages, avec le concours photographique d’une jeune lycèenne de Bordeaux, Alin-Sitoé, ce projet, entre récits et photographies,  se veut un portrait éclectique et suggestif de ce peuple drainé par la Garonne où chaque personnage semble retrouver son identité à travers la valeur du travail et de l’engagement. Accompagnés de récits littéraires des parcours, ces portraits constituent une occasion personnelle d’affirmer sa propre identité. Ces récits sont ainsi un medium important entre le sujet et sa cité. Il en résulte un nouveau portrait de l’Afrique, loin de tout stéréotype ou cliché. Une série de reportage qui nous accompagne à la découverte de cet exceptionnel microcosme des lieux et personnes, où le droit à l’égalité constitue un élément fondateur de l’identité et de la dignité de chaque individu. Après « les descendants » en 2015, l’expo poursuit son investigation à travers le regard des parents et grands parents, africains ou afro-descendants, qui vivent dans la métropole bordelaise.


FRÈRES D’ÂME, LES HERITAGES CROISES DE LA GRANDE GUERRE

AfficheExpo (2)Dans le cadre de la célébration du Centenaire de la première guerre mondiale, Mémoires & Partages a accompagné l’exposition Frères d’âme, les héritages croisés de la grande guerre dont Karfa Diallo est le commissaire.

A l’occasion des manifestations célébrant le Centenaire de la première guerre mondiale, l’Association Internationale Mémoires & Partages, avec le soutien de nombreux partenaires institutionnels et associatifs, organise une Exposition documentaire itinérante du 27 juin au 14 décembre 2014.

A travers une centaine d’images empruntées aux collections des Archives départementales de la Gironde et avec une solide documentation issue des dossiers des Archives militaires de la Caserne Bernadotte de Pau, l’exposition Frères d’âme vise à retrouver et à partager les solidarités entre combattants, anciens combattants et descendants d’anciens combattants, de Métropole et d’Outre-Mer, tous unis par la singularité d’un conflit et les leçons d’une expérience unique de défense de la liberté et de construction de la paix. Reconnue et labellisée par la Mission Nationale du Centenaire 14-18, Frères d’âme est retenue dans les événements phares de l’Eté métropolitain, soutenue par la Région Aquitaine et le Département de la Gironde. Télécharger la plaquette des événements:  http://www.gironde.gouv.fr/content/download/21892/138409/file/Dossier%20de%20presse%20Freres%20dame.pdf

 LE COMMISSARIAT DE L’EXPOSITION – Conçue et réalisée par Karfa Sira Diallo, écrivain et président de l’Association Internationale Mémoires & Partages, l’exposition a bénéficié du concours des Archives militaires de Pau, des Archives départementales de Gironde et des Archives municipales de Bordeaux.


AIME CESAIRE « J’ai apporté une parole d’homme »

Affiche

Dans le cadre du Centenaire de sa naissance, l’Association Internationale Mémoires & Partages a organisé du 13 septembre au 10 décembre 2013 une série de manifestations culturelles et artistiques dans plusieurs communes de la région bordelaise.

L’année 2013 est celle du centième anniversaire de la naissance d’Aimé Césaire. Poète et homme politique, Césaire n’a eu de cesse de manifester son appartenance au peuple martiniquais, son enracinement dans la négritude (il est l’inventeur du mot), sa solidarité indéfectible avec celles et ceux qui, dans le monde, se battent pour la dignité et la justice, la liberté et la paix dans la fraternité des peuples et des cultures. Sa colère est celle d’un homme révolté contre tout ce qui infirme l’humanité dans l’homme, sa voix celle de ceux qui, « au cachot du désespoir », n’en ont pas. « Nègre universel », tel est Césaire, et il n’est pas de poésie en langue française qui n’ait porté aussi haut, aussi loin que la sienne « la puissance magique des mahoulis », la nécessaire « revitalisation des fraternités oubliées » et « la force de regarder demain ».

L’exposition « J’ai apporté une parole d’homme » a servi à illustrer l’ensemble de ces manifestations. Fiche technique: 12 panneaux de taille: 85/1,20 m. Surface d’exposition: 100 m2


CONTACTS

Les tarifs et modalités sur demande à 

L’ASSOCIATION INTERNATIONALE MÉMOIRES & PARTAGES

FRANCE, 5 Place Camille Jullian 33 000 Bordeaux – 09 54 34 78 63

Mail: memoires.partages@gmail.com

SUR MÉMOIRES & PARTAGES

L’association développe son action autour d’un axe fort qui est l’éducation populaire à la mémoire partagée.

Mémoires partagées des racismes et discriminations :

  • Parcours-Mémoires destinés aux lycées de la Nouvelle Aquitaine
  • Des « Résidences Mémoires » mêlant les jeunes et les chercheurs, *
  • Visites-Guidées ouvertes à tous pour valoriser le patrimoine des droits humains
  • Journées de commémoration nationales
  • Interventions au sein des lycées

Mémoires Partagées des résistances et des contributions (Action culturelle)

  • Black History Month (Mois de l’Histoire des Noirs):  Bordeaux a organisé le Mois de l’histoire des noirs en France
  • Café Obama : tous les trois mois rencontre autour de sujets de société. 2018, décentralisation à La Rochelle et à Mont de Marsan.
  • Journée Nelson Mandela, 2018 sera le centenaire du fondateur de la nation arc en ciel

Expositions

  • Des expositions sont régulièrement réalisées et proposées sur les thèmes de prédilection.

Publications

  • Articles ou d’ouvrages

Or

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.