TRIANGLE DORE, une exposition documentaire pour comprendre (2016-2020)

LEM Michel Lemaître

Du 3 au 14 octobre 2016 dans le Hall de Bordeaux Métropole.

Alain Juppé
Président de Bordeaux Métropole
Maire de Bordeaux
ancien Premier ministre

en présence de

Patrick Serres, Président de l’Association Mémoires & partages

Karfa Sira Diallo, Commissaire de l’exposition

ont le plaisir de vous convier à la présentation de l’exposition

TRIANGLE DORÉ

Le mardi 11 octobre 2016 à 13h00
Hôtel de Bordeaux Métropole
Esplanade Charles-de-Gaulle / rue Jean Fleuret
Bordeaux 
Tram A – Arrêt Mériadeck ou Palais de Justice > Stations V3 – Mériadeck ou Palais de Justice

Entrée gratuite, du lundi au vendredi de 8h15 à 17h00

Cette exposition inédite sur l’histoire et la mémoire de l’esclavage à Bordeaux  a été produite par Mémoires & Partages dans le cadre de la 18ème Edition du Mémorial de la traite des noirs (3 au 27 mai 2016).

« Comment sortir des mémoires closes pour que cette barrière n’entraîne plus ni stigmatisation, ni radicalisation, ni domination ni perpétuation des inégalités sociales, économiques et politiques ?  Comment développer une culture de mémoires partagées, ouvertes, inclusives et collaboratives? Valoriser la mémoire de l’esclavage. C’est l’ambition de Triangle doré. Dans une approche globale et transversale, partir des origines de la mondialisation des échanges et des peuples pour insuffler un regard discursif et critique sur la mémoire de l’esclavage. Loin de toute diabolisation et de toute victimisation, dresser un état des lieux d’une pratique sociale qui continue aujourd’hui sous des formes certes différentes mais qui n’en sont pas moins violentes. Donner à la jeunesse des moyens pour assumer la nécessaire vigilance citoyenne sur les formes contemporaines de la haine tout autant que des raisons d’espérer et de s’engager pour un avenir de Liberté, d’Egalité et de Fraternité. » Karfa Sira Diallo, commissaire de l’exposition

Une exposition de 21 panneaux, disponible pour les établissements scolaires et collectivités.

En partenariat avec la Mairie de Bordeaux, dans le cadre de la 3eme Quinzaine de l’Egalité, de la diversité et de la citoyenneté (26 septembre au 15 octobre 2016).

BORD’AFRICA, les Descendants

Expo Alin

Lauréate de la Ville de Bordeaux, dans le cadre de la Quinzaine de l’Egalité de la Ville de Bordeaux en Novembre 2015, l’expo Bord’Africa, les descendants, est la première phase d’un projet anthropologique et social sur les héritages africains de Bordeaux.

Conçue par Mémoires & Partages, avec le concours photographique d’une jeune lycèenne de Bordeaux, Alin-Sitoé, ce projet, entre récits et photographies,  se veut un portrait éclectique et suggestif de ce peuple drainé par la Garonne où chaque personnage semble retrouver son identité à travers la valeur du travail et de l’engagement. Accompagnés de récits littéraires des parcours, ces portraits constituent une occasion personnelle d’affirmer sa propre identité. Ces récits sont ainsi un medium important entre le sujet et sa cité. Il en résulte un nouveau portrait de l’Afrique, loin de tout stéréotype ou cliché. Une série de reportage qui nous accompagne à la découverte de cet exceptionnel microcosme des lieux et personnes, où le droit à l’égalité constitue un élément fondateur de l’identité et de la dignité de chaque individu.

Aprés « les descendants » en 2015, l’expo poursuit son investigation à travers le regard des parents et grands parents, africains ou afro-descendants, qui vivent dans la métropole bordelaise.

FRÈRES D’ÂME, les héritages croisés de la grande guerre (2014-2018)

AfficheExpo (2)Dans le cadre de la célébration du Centenaire de la première guerre mondiale, Mémoires & Partages a accompagné l’exposition Frères d’âme, les héritages croisés de la grande guerre dont Karfa Diallo est le commissaire.

A l’occasion des manifestations célébrant le Centenaire de la première guerre mondiale, l’Association Internationale Mémoires & Partages, avec le soutien de nombreux partenaires institutionnels et associatifs, organise une Exposition documentaire itinérante du 27 juin au 14 décembre 2014.

A travers une centaine d’images empruntées aux collections des Archives départementales de la Gironde et avec une solide documentation issue des dossiers des Archives militaires de la Caserne Bernadotte de Pau, l’exposition Frères d’âme vise à retrouver et à partager les solidarités entre combattants, anciens combattants et descendants d’anciens combattants, de Métropole et d’Outre-Mer, tous unis par la singularité d’un conflit et les leçons d’une expérience unique de défense de la liberté et de construction de la paix.

Quatorze panneaux structurent une exposition inédite qui croise les parcours, dans la guerre et dans la paix, de personnalités et d’anonymes plongés dans un conflit qui va transformer leurs existences et leurs mondes. Des personnalités politiques, deux poètes bordelais et le fondateur du «bateau-soupe», premier restaurant du cœur, côtoient des soldats de l’Empire colonial (Algériens, Antillais, Indochinois, Kanak, Malgache), un lieutenant noir américain et pianiste précurseur du jazz en Europe mais aussi une femme accompagnatrice de spahi.

A la veille de l’anniversaire de l’Attentat de Sarajevo qui est l’étincelle de ce premier conflit mondial, il s’agit de rendre visible la  mémoire de la diversité du monde et les constellations sociales, politiques et diplomatiques qui ont plongé l’humanité dans cette terrible déflagration.

Les commémorations récentes de la deuxième guerre mondiale ont montré l’importance des initiatives publiques et privées permettant de développer une culture de mémoires ouvertes. Autour de la relation, de la pédagogie de la fraternité et au-delà de la tragédie, l’exposition vise ainsi à partager cette mémoire de la diversité du monde venue secourir l’Empire colonial.

Reconnue et labellisée par la Mission Nationale du Centenaire 14-18, Frères d’âme est retenue dans les événements phares de l’Eté métropolitain, soutenue par la Région Aquitaine et le Département de la Gironde.

Télécharger la plaquette des événements: http://www.happyftp.fr/FreresAme/FlyerA5FreresAme.pdf

 LE COMMISSARIAT DE L’EXPOSITION – Conçue et réalisée par Karfa Sira Diallo, écrivain et président de l’Association Internationale Mémoires & Partages, l’exposition a bénéficié du concours des Archives militaires de Pau, des Archives départementales de Gironde et des Archives municipales de Bordeaux.

AIME CESAIRE « J’AI APPORTE UNE PAROLE D’HOMME »

Affiche

Dans le cadre du Centenaire de sa naissance, l’Association Internationale Mémoires & Partages a organisé du 13 septembre au 10 décembre une série de manifestations culturelles et artistiques dans plusieurs communes de la région bordelaise.

L’année 2013 est celle du centième anniversaire de la naissance d’Aimé Césaire. Poète et homme politique, Césaire n’a eu de cesse de manifester son appartenance au peuple martiniquais, son enracinement dans la négritude (il est l’inventeur du mot), sa solidarité indéfectible avec celles et ceux qui, dans le monde, se battent pour la dignité et la justice, la liberté et la paix dans la fraternité des peuples et des cultures. Sa colère est celle d’un homme révolté contre tout ce qui infirme l’humanité dans l’homme, sa voix celle de ceux qui, « au cachot du désespoir », n’en ont pas.
« Nègre universel », tel est Césaire, et il n’est pas de poésie en langue française qui n’ait porté aussi haut, aussi loin que la sienne « la puissance magique des mahoulis », la nécessaire « revitalisation des fraternités oubliées » et « la force de regarder demain ». L’exposition « J’ai apporté une parole d’homme » a servi à illustrer l’ensemble de ces manifestations.

Fiche technique: 12 panneaux de taille: 85/1,20 m
Surface d’exposition: 100 m2

CONTACTS

Les tarifs et modalités sur demande à 

L’ASSOCIATION INTERNATIONALE MÉMOIRES & PARTAGES

FRANCE, 5 Place Camille Jullian 33 000 Bordeaux – 09 54 34 78 63

Mail: memoires.partages@gmail.com

Or

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *